Explorations sahariennes

                                                               
Les pays et régions parcourus

    Algérie :


        -Tassili n'Ajjer


    Maroc :

        -Tafilalet


    Tunisie :

        -Erg oriental - Dahar
  

Les régions sahariennes demeurent encore fort méconnues. Pour preuve les innombrables découvertes archéologiques que l’on y fait. Si à titre de comparaison on prend la superficie de la France, très peuplée en comparaison du Sahara et donc fort parcourue par ses archéologues, on constate aussi que les découvertes foisonnent. Imaginons le Sahara, qui est au moins dix fois plus vaste que la France…Certes il a été à priori bien moins peuplé, surtout dans ses périodes arides. Mais cela n’a pas toujours été le cas, et c’est principalement sous un paysage de savane, que les premiers peuples y ont établis des campements, exploités les ressources minérales et animales, et parfois, ont gravés la roche à l’image d’animaux aujourd’hui disparus du Sahara.

Une vaste région vierge offre parfois des découvertes surprenantes, mais l’isolement qui la caractérise cause souvent des difficultés d’accès et d’établissement. L’étude des cartes topographiques permet d’élaborer des plans d’actions et de choisir les moyens nécessaires. Mais la principale difficulté du travail est de définir des zones d’explorations qui offrent le meilleur potentiel en découvertes. C’est là qu’intervient dans un premier temps l’utilisation du SIG, en permettant de compiler différentes données géographiques comme la topographie du terrain et la nature géologique des sols.