Les formations destinées à évoluer en espaces spécifiques, à l'instar des interventions subaquatiques qui nécessitent une habilitation du ministère du travail (type classe 1 ou 2B), doivent être adaptées aux professionnels de l'investigation scientifique.

Explogéo est le premier organisme à avoir mis en place une formation de "cordiste scientifique" et d’intervention en sites souterrains, adaptées aux sites naturels et à la nature des interventions scientifiques (différente des contraintes spécifiques des cordistes du BTP).

Les organismes scientifiques intervenant professionnellement sur le terrain et notamment en sites spécifiques doivent s'assurer que leur personnel soit habilité à intervenir sur la base d'une formation professionnelle et non pas d'une formation délivrée dans le cadre du loisir et des sports. Cependant, les opérations scientifiques doivent être différenciées des travaux menées sur les chantiers de type BTP (CQP cordiste et équivalent), nécessitant un équipement et des techniques "lourdes", destinés à l'utilisation d'outillage très spécifique et donc peu adaptées en contexte spéléologique ou d'explorations scientifiques.


Techniques d'évolution en espaces naturels


Sécurité des opérations scientifiques en terrains variés et en expéditions  
A destination des chercheurs, ingénieurs et techniciens œuvrant dans les domaines de la géologie, de l'’écologie et de l’archéologie. 
Objectifs : 
Lecture fine du terrain et de la carte topographique, techniques de géogation : technique de cheminement, utilisation d’instrument divers : compas, altimètre, GPS. Technique de progression. Notion de météorologie appliquée. Préparation de missions sur le terrain, approche classique et géomatique, évaluation des dangers, contraintes et ressources suivant la nature des terrains, choix de l’équipement, conduite de groupe, auto-secours, premiers soins, portage, notion de logistique d’opération. 
Technique de bivouac et de campement, notion de survie, précaution pour les missions à l’étranger et documentation cartographique. 

Sécurité des opérations en milieux souterrains :
A destination des chercheurs, ingénieurs et techniciens œuvrant dans les domaines de la géologie, de l'’écologie et de l’archéologie. 
Objectifs : 
Connaissance générale des différents milieux souterrains, dangers objectifs et subjectifs. Technique de progression en espace confiné, technique de progression sur corde, choix des équipements, réglage et ajustement. 
Perfectionnement : équipement d’accès sur corde, auto-secours (dégagement sur corde, portage). Topographie souterraine, bivouac souterrain.

Sécurité des opérations en milieux verticaux :
A destination des chercheurs, ingénieurs et techniciens œuvrant dans les domaines de la géologie, de l’écologie et de l’archéologie. 
Objectif : 
Apprentissage et perfectionnement des techniques d’évolution sur corde. Contraintes et spécificités de différents terrains, stage suivant option : parois rocheuse, canyon, grands arbres, zones alpines.

Sécurité des opérations en plongée subaquatique :
A destination des chercheurs, ingénieurs et techniciens œuvrant dans les domaines de la géologie, de l’écologie et de l’archéologie. 
Formation à la plongée professionnelle classe 1B et 2B suivant niveau initial et agrément INPP.