Opérations scientifiques en espaces naturels variés

Les professionnels exerçant sur le terrain sont souvent confrontés aux aléas naturels et  se retrouvent parfois en territoires isolés.
Quelles informations sont nécessaires pour préparer et planifier au mieux une opération ?
Comment s'adapter et faire face aux contraintes géo-climatiques, aux risques naturels et à ceux liées à la nature des activités exercées ?
Quelles options d'itinéraires choisir en fonction des moyens logistiques disponibles ? Comment gérer le matériel pour éviter les pertes et la casse ?
Malgré la meilleure des préparations un incident ou un accident peut arriver. Quel moyens de secours sont à prévoir et quels sont ceux envisageables en fonction de la situation, comment les mobiliser, comment attendre leur venu dans les meilleures conditions possible ?

Cette formation générale à pour but de confronter les participants à des situations pouvant survenir en mission.
Il ne s'agit pas d'une formation dédié à la survie, mais plutôt aux moyens mis en œuvre pour l'éviter. Néanmoins, seront abordés les savoirs et les savoirs-faire de base pour exploiter les ressources naturelles disponibles par type de milieux. Mais le cadre d'un stage sera toujours limité, l'essentiel étant de donner les clefs permettant de s'auto-former par la suite, notamment pour approfondir les connaissances utiles sur les milieux naturels.

L'idée première est de savoir à quoi l'on va devoir faire face (et envisager le pire des cas), et donc se préparer en conséquence : s'équiper correctement avec le minimum nécessaire, savoir planifier un itinéraire et le contrôler avec des instruments adéquat, savoir communiquer sa position, mettre en œuvre des techniques de progressions de façon aussi sécuritaire que possible, gérer des situations de secours et d'auto-secours. Cependant, cet environnement est le corolaire du professionnel. Ce dernier n'est pas sur le terrain uniquement pour le parcourir, mais bien pour atteindre un objectif ou des résultats probant dans le cadre de son travail. Des observations, des mesures, des échantillonnages sont à réaliser et il faut être "comme un poisson dans l'eau" pour garder la tête à son travail, sans pour autant oublier les dangers...

Thématiques abordées dans la formation :
Informations géographiques, analyse de la ressource documentaire (cartographie, imagerie aérospatiale...)
Lecture fine du terrain et de la carte topographique,
Évaluation des dangers, des contraintes et des ressources suivant la nature et les conditions du terrain,
Planification d'itinéraire : a
pproche classique et géomatique, trace optimale, estimation chronologique
Conduite et contrôle d'itinéraire : utilisation d’instrument de navigation : compas, altimètre, GPS.
Mode de progression
pédestre suivant la nature du terrain et les conditions météorologique,
Notion de météorologie appliquée,
Choix de l’équipement, choix logistique,
Technique de bivouac et de campement,
Conduite et gestion de groupe,
Secours, auto-secours, premiers soins, portage,
notion de survie,
Précaution pour les missions à l’étranger,